Sélectionner une page

Un budget positif, malgré certaines préoccupations

Le Réseau FADOQ constate plusieurs éléments positifs dans le budget du gouvernement du Québec, mais déplore que des mesures touchant notamment les équipes de soins intensifs à domicile et le Régime de rentes du Québec aient été ignorées.

Québec continue d’augmenter le financement des services de soutien à domicile, ce qui est positif puisque la majorité des Québécois et Québécoises souhaitent vieillir à domicile. C’est donc près d’un milliard de dollars supplémentaire qui sera investi d’ici 2028.

« Ces investissements sont bien accueillis. Toutefois, le Réseau FADOQ estime que le gouvernement devra augmenter ses efforts au cours des prochaines années puisque le financement des soins de longue durée à domicile pour aînés au Québec se situe bien en deçà de la moyenne de 1,7 % du PIB constatée parmi les pays membres de l’OCDE », a rappelé la présidente du Réseau FADOQ, Gisèle Tassé-Goodman.

Par ailleurs, le plan budgétaire n’aborde en aucun temps les équipes de soins intensifs à domicile (SIAD), lesquelles priorisent les patients et patientes en lourde perte de mobilité et en fin de vie. Alors que l’état des soins palliatifs au Québec est discutable, des investissements afin de déployer ces équipes auraient été bien avisés.

Des mesures pour les travailleurs d’expérience

Budget Québec 2023Du côté du Régime de rentes du Québec (RRQ), le Réseau FADOQ a constaté avec satisfaction que la réflexion du ministre des Finances, Eric Girard, a évolué puisqu’il a mis de côté la hausse de l’âge minimal d’admissibilité à la rente de retraite ainsi que l’augmentation des pénalités pour une retraite avant l’âge de 65 ans.

La plus grande organisation de personnes aînées au Québec accueille favorablement les mesures qui toucheront les travailleurs d’expérience, soit les cotisations facultatives au RRQ à partir de l’âge de 65 ans pour les personnes qui retirent déjà leur rente et l’instauration d’un mécanisme de protection de la rente pour les revenus gagnés après 65 ans. Combinées avec la baisse d’impôt, ces mesures permettront aux travailleurs d’expérience d’avoir plus de revenus dans leurs poches.

Malheureusement, des mesures que nous proposions n’ont pas été retenues, notamment en ce qui concerne l’augmentation de la prestation de décès. Le Réseau recommandait de la doubler et de l’indexer annuellement.

Par ailleurs, Québec annonce vouloir instaurer un mécanisme d’ajustement automatique du régime supplémentaire du RRQ, calqué sur le régime de pension du Canada. Ainsi, en cas de difficultés financières, les prestations pourront être revues à la baisse ou ne pas être indexées.

Le Réseau FADOQ favorisait l’instauration du même mécanisme que celui du régime de base du RRQ, lequel prévoit une hausse des cotisations employeur/employés afin de favoriser un partage équitable du risque financier du régime.

Zona : un pas dans la bonne direction

Québec a profité du budget pour annoncer qu’il offrira un accès gratuit à la vaccination contre le zona à une partie de la population. Les sommes investies serviront à vacciner 800 000 personnes au cours des cinq prochaines années, essentiellement des personnes immunosupprimées et des personnes âgées de 80 ans ou plus. Bien que le Réseau FADOQ souhaite que la vaccination soit gratuite dès 65 ans, il s’agit d’un pas dans la bonne direction.

Source: Réseau FADOQ

Retour à la section